Le maïs en Belgique est cultivé soit pour la récolte du grain (minoritaire dans nos régions), soit pour la récolte en fourrage (plante entière). La sélection variétale par les voies hybrides permet une progression constante, tant en rendement qu'en précocité, digestibilité, richesse en amidon, qui sont des paramètres essentiels pour le choix des éleveurs.

En Belgique, la superficie se répartit comme suit:

  • 50.000ha en Wallonie, situation stable depuis plusieurs années
  • 110.000ha en Flandre, surface diminuant légèrement ces dernières années.

Semis

Semis

Semé au printemps, la densité de semis pour le maïs est de 9-10 plants au m², avec un interligne d’environ 75cm. Afin d’obtenir une bonne régularité dans le semis, on veille à une régularité de la vitesse du semoir. Enfin, on sera attentif à ne pas semer trop tôt, la plante étant sensible aux basses températures et ayant besoin d'un sol bien ressuyé et réchauffé.

Seed Sprint H5

Seed Sprint H5

Engrais starter micro-granulé à incorporer directement dans la ligne, Seed Sprint H5 permet d'apporter tous les nutriments nécessaires à un bon démarrage de votre maïs. Riche en phosphore, zinc, azote et acides humiques, il favorise le bon démarrage racinaire de la plante.

Fumure

Les besoins en maïs sont concentrés autour de 3 éléments principaux. Au démarrage, un apport en phosphore est important, tant pour amorcer la croissance que pour le développement racinaire. La potasse quant à elle favorise la formation de l’épi et de la graine, tandis que l’azote augmente la croissance juvénile et la teneur en protéine brute.

Pour ces raisons, on favorise en général un engrais starter directement dans la ligne de semis, à une densité de 20-25kg/ha. Cela permet de lutter contre les printemps froids et provoque un gain de maturité lors de la récolte.

De manière générale, les besoins du maïs en engrais par tonne de matière sèche sont les suivants :

  • N : 14 unités par tonne de MS
  • P2O: 5,5 unités par tonne de MS
  • K2O : 15 unités par tonne de MS

Protection des plantes

Pour des raisons économiques, le désherbage du maïs se fait dans nos régions en un seul passage. En fonction des conditions climatiques et du précédent cultural, celui-ci est effectué en pré- ou post-émergence.

Au niveau des insectes, on reste attentifs aux pucerons et aux taupins. Récemment, la pyrale du maïs est apparue dans certains champs en Belgique.

Enfin, au niveau des maladies, la fusariose peut entrainer des pertes de rendement de 5 à 10 q/ha. Ce champignon est actif dans les maïs à maturité (fin-août, début-septembre). Les attaques de charbon peuvent également entraîner des pertes de rendement lorsque plus de 5% des plantes sont attaquées. Celles-ci sont surtout présentes dans les maïs à ensiler. Le principal ravageur reste l’helminthosporiose, qui se caractérise par des taches brunes apparaissant d’abord sur les feuilles du bas de la plante. Cette maladie se développe par temps humide, lorsque les températures dépassent les 20 à 25°C. Les conséquences d’une contamination sont une perte de rendement (jusqu’à 50% si contamination pendant la floraison), une diminution de la teneur en amidon ainsi que des plus grandes difficultés de conservation en ensilage.

Ce ravageur pourrait poser de très gros problèmes à l'avenir si nous n'arrivons pas à luter efficacement contre son implantation dans nos régions.

 

Retrouvez toutes nos fiches de sécurité sur www.phytotrans.be.

Récolte

Récolte

Récolté soit pour son grain, soit pour ensilage, le maïs est récolté de septembre à octobre en ensilage et d'octobre à décembre pour le grain. Dès les premières gelées, il est important de le récolter sous peine de voir la qualité et la digestibilité diminuer. La récolte du grain est soit destinée à la production de farine humide (engraissement bovins ou porcs), soit destinée à être séché afin de permettre la conservation.

Le rendement du maïs (plante entière) oscillera entre 11 et 19 tonnes de MS/ha.

En grain, on avoisinera les 9-10T de grains à 14% d'humidité.

Le conseil du pro

Lors du désherbage, il arrive que les températures soient encore basses. Afin de diminuer les risque de perte de rendement, l'ajout d'acides aminés est une solution efficace et économique pour aider la plante à surmonter cette période de stress (Plant AZ).

Vos contacts

Culture

Semis

On sèmera le maïs dans une terre réchauffée, en veillant à ne pas avoir de gelées en post-émergence.

Désherbage

Pour raisons économiques, le désherbage sera effectué en un seul passage, en post-émergence.

Récolte

Selon son FAO et son utilisation, le maïs sera récolté à partir du mois de septembre (ensilage) jusqu'au mois de novembre (grain).

mars

avril

mai

juin

juillet

août

septembre

octobre

novembre

décembre

janvier

février

Fertilisation

Afin d'aider le démarrage dans nos régions, on optera généralement pour un engrais directement dans la ligne.